La rude vie des cocotte-minutes Seb Clipso

La cocotte-minute c’est un symbole, un phare dans l’horizon balisé de la cuisine moderne. Elle offre comme dirait les anglais un certain « je-ne-sais-quoi » de cachet à une ambiance moderne. Elle nous rappelle tant d’histoires et de souvenirs qu’une cuisine sans sa cocotte c’est un peu un espace sans âme.

seb-clipso-top

Un bond en avant pour la marque Seb

Aujourd’hui, la cocotte-minute a bien évoluée. On peut se rappeler, peut-être faîtes-vous partie de cette génération sacrifiée, du fait qu’elles aient été en aluminium. La marque en faisait d’ailleurs sa spécialité. Seb, en premier, avait transformé un disque simple en aluminium en cocotte-minute éponyme. C’est en 1953 selon Wikipedia, que la marque a déposé son modèle de cocotte-minute.

Aujourd’hui tout est différent. Des acteurs se positionnent sur des produits innovants. Avec notamment l’arrivée de multicuiseurs sur le marché, certaines marques dont Moulinex, jouent la carte de l’innovation : une interface dotée d’un écran digital, une connexion bluetooth pour accompagner la mise en place de recettes, un guidage précis pour l’élaboration de recette, les atouts sont là pour séduire les consommateurs.

La fameuse marque référence Seb propose toujours un modèle au design d’époque dont seul la matière a évoluée. Il y a donc désormais de l’inox, l’aluminium étant devenu infréquentable aujourd’hui du fait des liens existant avec la maladie d’Alzheimer. La nouveauté chez Seb, qui est d’ailleurs devenu sa meilleure vente, est la modèle Clipso. Avec un minuteur en version « Précision », l’autocuiseur a bien évolué. L’autocuiseur Seb Clipso est doté de deux modes de cuisson qui permettent une température plus ou moins élevée, des poignées qui se rabattent et d’un couvercle dont l’ouverture et fermeture sont grandement facilité quand on compare le système avec nos anciennes versions. Il faut désormais une seule main pour ouvrir et fermé la cocotte-minute.

Signe de tradition : Clipso

Malgré ces innovations affirmées dans le domaine de la cuisine, la cocotte-minute reste un objet de tradition. Design, mode de cuisson inégalé et des performance énergétiques et diététiques avérées, la cocotte séduit encore de nombreux utilisateurs.

Les chefs sont nombreux qui vantent désormais les mérite des cocottes, alors qu’on aurait pu penser que des modes de cuisson plus rapide seraient laissé de côté. Les avantages qu’ils y trouvent son notamment au niveau gustatif : le temps de cuisson étant plus court les goûts seraient mieux conservés. Un vrai plaisir pour les palais racé de ces experts.

La fin d’une époque le début d’une autre pour la Seb Clipso

Dans le début de l’article j’évoquais l’attachement fort qui nous lie à l’autocuiseur, signe d’une époque que l’on pourrait croire révolue. La mémoire surfe en effet sur la vague des Trentes Glorieuses et cherche à refaire surgir des souvenirs enfouis d’emploi totale, de déjeuner sur l’herbe et de vacances en 2CV. On pourrait donc croire que la mode des cocotte-minutes est tombée.

Les innovations multiples montrent que d’une part, non, la mode n’est pas morte. Le marché existe et n’est pas le seul fait des marques.

D’autre part, cet attachement aux choses et pratiques plus anciennes est omniprésent aujourd’hui. Signe d’une anxiété vise à vis du temps qui passe, de la modernité et de la toute-puissance technologique, signe d’une volonté de d’ancrer dans des valeurs et pratiques que l‘on estime plus fidèle à des principes naturels, ce retour en arrière dans les modes est interprétable de manière très différentes.

A chacun sa manière de l’appréhender.