Des voleurs à vélos et comment s’en prémunir

Après la stupeur du cambriolage de l’appartement de Kim Kardashian et du montage médiatique de l’histoire il s’est avéré que les malfaiteurs avaient pris la fuite à vélo. La preuve est bien présente que même les malfaiteurs sont doué d’une conscience écologique et préfère une mode de déplacement vertueux plutôt qu’une grosse cylindrée qui consommerait trop d’essence.

vol-velo-antivol

Sans plaisanter : le vélo en France qu’en est-il ?

Chaque année ce sont environ 3 millions de vélos neufs qui sont vendus en France, pour 400000 vélos qui sont eux volés. La différence saute  aux yeux. Beaucoup plus de personnes font du vélo et la part modal des transports doux en général est en nette augmentation grâce à des décisions politiques qui visent à soutenir ce genre de transports, à une conscience plus marquée chez la populatipon des bénéfices d’une acivité sportive quotidienne, de l’engagement financier aussi que représente l’achat et l’entretien d’une voiture. Les jeunes, les Millenials à qui ont prête les vertus salvatrices de ce monde sont d’ailleurs ce qui porte l’amour du vélo et créent cette mode.

Vive les hipsters et les fixies !

Mais sans les vols de vélo !

Pour Jérome le créateur du site antivolvelo.net le vol de vélo est un fléau qui freine fortement le développement du vélo en ville. Ses preuves ? Une étude du CNRS qui bien qu’elle date de quelques années répond à cette question précisément : 1 victime de vol de vélo sur 4 ne se rachète pas de vélo. Ce qui est d’autant de perdu pour la mobilité des villes, le désengorgement des transports en communs ou en voiture, et de l’image qui est donnée au vélo (plus on voit de vélo, plus on fait du vélo).

Nous lui avons donc posé quelques questions pour en savoir plus sur son site et son but. Nous avons ensuite choisi de réduire notre article sous forme de FAQ.

FAQ sur les antivols : comment et pourquoi ?

Que vient-faire ton site sur la toile ? Un site seulement sur les antivols de vélo ?

La grande majorité des utilisateurs ne se rendent pas compte que le premier frein au vol de leur vélo c’est un antivol de qualité. Du moins surtout les novices. On observe qu’avec l’âge, on devient plus prudent et on investit alors dans un antivol de bonne qualité. Il y a un vrai travail d’éducation à faire pour freiner cette montée du vol. Or l’information sur internet est parcellaire. Avec mon site je veux proposer des méthodes, des guides, des comparatifs pour choisir le meilleur antivol vélo et proposer des méthodes pour lutter efficacement contre le vol de vélo.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire un site sur le sujet ?

L’histoire traditionnelle du bobo des villes. Je fais du vélo depuis longtemps et je possédais un joli vélo mais un antivol de raiment mauvaise qualité. Je pensais sincèrement que ça n’arrivait qu’aux autres donc j’avais un simple tortillon. Bref, je me suis fait voler un premier vélo, puis un autre dans mon garage. Puis un dernier encore devant chez moi. Bon pour ce dernier je me sens un peu bête puisque je ne l’avais pas attaché. Je ramenai mes enfants et j’avais oublié les clefs sur le vélo.

Fort de cette terrible frustration d’imaginer quelqu’un d’autre sur mon vélo et étant de fait obligé de ramper à pied en mettant un temps fou pour aller où que ce soit, je me suis dit qu’il fallait un site d’information clair sur le sujet. Donc, j’ai d’abord regardé des vidéos qui font du bien sur Youtube et puis ensuite je me suis mis au boulot pour créer ce site.

S’il y a un antivol à choisir c’est lequel ?

9a dépend de beaucoup de facteurs comme de l’emplacement du garage, de la ville, mais en général à 95%, je choisirais les yeux fermé le Abus Granit X-Plus 54. Le top, solide et fiable, un vrai bunker pour les voleurs.